Comment 4 PME jouent ensemble pour faire gagner leur supply chain

equipegagnante1eretapeCentre Euralogistic, 31 janvier 2014. Quinze équipes sont regroupées pour jouer le challenge d’entreprises Fresh Connection. Le but : redresser une entreprise en difficulté en prenant les décisions du comité de direction, concernant l’ensemble de la supply chain : stratégie qualité / prix avec les clients, stratégie de planification, d’approvisionnement, de production.

A côté des équipes « traditionnelles », composées de membres de la même entreprise, j’ai constitué une équipe en regroupant 4 entreprises différentes : BARDAHL, BEFESA, POMUNI et CABANON. Ces entreprises qui ne se connaissaient pas, ont accepté de mettre en commun leur  compétences pour jouer le jeu. Les discussions sont animées, car les participants ont des points de vue différents, en fonction de leurs clients, de leur métier, de leur expérience. Après une journée instructive, amusante et pleine de challenge, notre équipe atteint le meilleur score en retour sur investissements !

Nous sommes maintenant qualifiés pour la suite de la compétition, qui nous amènera peut-être à jusqu’à Dubaï pour la finale internationale !

Article Voix du Nord :

(Lire la suite…)

2 votes, 3.50 avg. rating (75% score)
1
   
0

Commentaires fermés

Luxe et respect

L’un des deux piliers fondamentaux du lean management est le « respect des individus ». Ce pilier est parfois mis en second plan dans la communication des grandes entreprises, qui préfèrent mettre en avant l’efficacité spectaculaire de la démarche.

Bruno Cucinelli, spécialiste italien du cachemire haut de gamme, conjugue luxe et respect pour assurer le succès de son entreprise de 783 salariés dans la région de l’Ombrie.

La suite est largement inspirée d’un article de La Croix du 20 février 2013.

(brunellocucinelli.com)

Le « prince du cachemire »

(Lire la suite…)

0 votes, 0.00 avg. rating (0% score)
1
   
0

Commentaires fermés

Le verger de l’Europe

Déplacement professionnel en Espagne, sur la côte Est. J’atterris à Valence par le Ryanair du soir. Impression soleil couchant, qui enflamme le bord du tarmac. Après 4 semaines de neige (on est en février), les 13° de température me paraissent subtropicaux.

Le lendemain, je prends la route du Sud pour une série de rencontres. Valence, Alicante, Sollana, Murcia, et finalement Almeria. Les roues sur l’autoroute, la méditerranée à ma gauche, la montagne à ma droite. Ca me rappelle une chanson de colonies de vacances :

« Dans mon pays d’Espagne, olé !

Y a du soleil comme ça, y a du soleil comme ça (on fait un cercle avec les mains),

Et des montagnes comme ça, et des montagnes comme ça (un triangle)

Et y a la mer … (vagues)

Et des toros … (cornes) »

Tout est vrai, je l’atteste, même en plein hiver, et  même la silhouette des toros est présente sous forme de sculptures monumentales en haut des collines !

La pluie accident industriel (Lire la suite…)

2 votes, 4.50 avg. rating (89% score)
0
   
0

Commentaires fermés

Pourquoi les PME italiennes continuent de bien s’exporter ?

Le paradoxe de l’économie italienne

Malgré beaucoup de clignotants économiques au rouge – faillites en hausse, PIB et consommation en baisse, hausse du chômage – les exportations ont le vent en poupe, et c’est le grand paradoxe de l’économie italienne. La péninsule – dont les deux plus grands partenaires commerciaux demeurent la France et l’Allemagne – est un des champions du monde dans ce domaine. L’année 2012 s’est achevée par un excédent commercial de 8,6 milliards d’euros, meilleur résultat des dix dernières années. Le commerce extérieur a enregistré une hausse de près de 5 % en 2012. Les exportations ont atteint 473 milliards d’euros, contre 452 en 2011 et 360 en 2009, soit 30 % du PIB.

Salon EMO de Milan, la plus grande exposition mondiale de machines-outils. Les secteurs les plus... Salon EMO de Milan, la plus grande exposition mondiale de machines-outils. Les secteurs les plus performants en matière d’exportation sont ceux spécialisés dans les machines-outils (18,2 % du total), dans les métaux (12,9 %), suivis du textile et du cuir (11,2 %).

Cassa integrazione

Mon expérience en tant que client d’entreprises italiennes est la suivante :

- vous cherchez un instrument d’optique à haute cadence pour équiper une ligne de fabrication, vous avez le choix entre trois italiens.

- ne cherchez pas sur facebook ou google, demandez directement aux responsables de maintenance ou travaux neufs que vous connaissez. Ils seront unanimes.

- avez-vous déjà vu un contrat ou un planning avec une PME italienne ? eux non plus. Vous avez un besoin, ils vont développer votre solution, point barre, on est entre professionnels. Si ils ne font pas toute la solution, ils vont faire appel à leur cousin qui fabrique une autre partie de la solution, et qui a une PME à 30 km. Entre eux non plus il n’y aura pas de contrat, ils vont se parler au téléphone et on avancera comme ça. (Lire la suite…)

3 votes, 4.67 avg. rating (91% score)
2
   
0

Commentaires fermés

Photobox imprime nos bonheurs

Cet article inaugure une nouvelle catégorie, celle de cas d’entreprises.

J’ai choisi Photobox car elle est en hypercroissance continue (plus de 15% de croissance) depuis 6 ans malgré la crise. Belle performance !

Témoignage de son DG Sébastien Rohart : « En ce moment, je vis pratiquement dans mon usine. Pendant la période des fêtes, la production ne s’arrête pas, 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7, grâce à un accord avec les organisations syndicales ». Performance d’équipe donc ! (Lire la suite…)

1 vote, 5.00 avg. rating (93% score)
2
   
0

Commentaires fermés